10ème journée, FCM – Epinal: Martigues veut faire chuter le leader invaincu !

Epinal n’est pas sur le devant de la scène que pour ses célèbres imageries. Les Spinaliens sont le tube de l’été, et comme dans la réalité avec le beau temps qui perdure, c’est même l’été indien pour eux qui sont seuls invaincus et leaders. Si au début cela pouvait être une surprise aujourd’hui ce n’en est plus une car depuis les Lorrains confirment et les stats depuis plus d’un an prouvent que c’est du solide.

en direct et en intégralité sur Radio Maritima via l’onglet « LIVE FCM »

Tous les voyants sont au vert pour le club des Vosges qui en plus possède la meilleure attaque (24 buts), a dans ses rangs Abdellah Asbabou, «Monsieur un but par match», lui qui à côté travail comme éducateur à la Ville. Voilà l’occasion pour le FCM de frapper un grand coup en étant le premier club à se payer le scalp du leader. «C’est le scénario rêvé depuis le PFC, souligne Jérôme Erceau, recevoir Epinal avec le secret espoir d’être les premiers à les faire chuter.» Depuis le début de la saison, le SAS règne en Roi sur le National.

Les deux équipes font honneur à leur promotion car les Provençaux et les Lorrains, qui ont obtenu leur billet en qualité de meilleur second, prouvent que si la montée a été acquise administrativement, sur le terrain ce n’est pas usurpé. Les deux clubs effectuent de très bons débuts. Epinal surfe sur la vague du succès car les hommes de Tissot n’ont plus perdu en championnat depuis 19 journées. Même mieux, ils ne comptent qu’une défaite sur les 43 dernières rencontres qu’ils ont joué ! Le club du ballon des Vosges est peut être un col hors-catégorie ?

Fort de ses sept points pris en trois rencontres, le FCM peut espérer. «Ils sont favoris, déclare Erceau, et même avec une défaite, ils resteront leader. Mais il faut bien qu’ils perdent un jour ! Nous n’avons rien à perdre surtout que nous sommes libérés après nos bonnes perfs.» Seul Di Maria manque à l’appel (suspendu) ce qui permet le retour de Belloumou qui fera sa première apparition après sa longue blessure. Par rapport au PFC, Erceau tentera-t-il d’aligner le duo Descamps-Bourgeois. Si c’est le cas il faudra faire un choix pour les milieux récupérateurs entre Bertin, Freitas et Posteraro.

Le coach martégal était encore indécis sur son dispositif lors du dernier entraînement. Les Spinaliens débarquent à Martigues avec leur charnière centrale décimée. Oswald (suspendu) et Diedhou (blessé) manquent à l’appel et il faudra composer pour Fabien Tissot le coach lorrain. C’est donc une équipe qui viendra en Provence en densifiant son milieu de terrain en ne jouant qu’à une seule pointe. Martigues a l’occasion de se mettre en lumière en faisant chuter Epinal, un club vosgien qui se méfie du FCM de l’aveu même de son entraîneur. Voilà une belle affiche et de quoi montrer une bonne image !

SAMEDI A 20H AU STADE FRANCIS TURCAN
10e journée. Martigues (8) – Epinal (1e). Arbitres: M. Kristo assisté de MM. Mouysset et Panont.
Martigues: L’Hostis (g), Vanni (g) – Nicodème, Legras, Mezague, De Magalhaes, Belloumou, Ponge – Bertin, Posteraro, Freitas, Chavas, Lafon – Descamps, Bourgeois, N’Zinga. Les absents: Ahamada (convalescence), Di Maria (suspendu), Biakolo (reprise), Stinat, Himmes, Bochu, Dumortier, Abbes, Guendouz, Renaut, Nianzi. Entraîneur: Jérôme Erceau.
Epinal: Robin – Colin, Mangan, Demangon, Zimmer, Seck, N’Doye – Chouleur, Chéré, Asbabou – Jahier. Remplaçants: Naït El Maati (g), Dembélé, Gazagnes, Khaled, Gonçalves. Entraîneur: Fabien Tissot.

Toutes les infos sont aussi sur www.maritima.info et www.fcmartigues.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *