DNCG: Le FC Martigues a quasiment les deux pieds en National !

Le feuilleton de l’été c’est le FC Martigues qui en est l’un des principaux acteurs. Montera, montera pas en National ? Voilà la question qui était sur toutes les lèvres depuis la fin du championnat. Mais, le suspense touche à sa fin ! le FCM est dans l’attente de la rétrogradation officielle d’un club de National par le gendarme financier du foot français pour prendre sa place en qualité de meilleur 2nd.

Pacy-sur-Eure, qui avait été rétrogradé à titre provisoire, s’est réuni en assemblée générale extraordinaire jeudi. Le club Normand devait passer en appel le 1er juillet prochain, et après un vote à l’unanimité, il a été décidé de ne pas faire appel de la décision ! Emmanuel Villette, l’ex-président pacéen depuis cette assemblée, nous explique pourquoi ce revirement de situation: «Nous avions une dette de 350000 Euros suite au départ de Mr Caoudal en novembre dernier qui était le président et le sponsor du club. Nous avons tenté de trouver des repreneurs, de voir avec le Conseil Général. Malgré nos démarches nous n’avons pas trouver la parade et nous avons dû nous résigner à faire appel.» C’est le cœur gros que Villette et les Pacéens ont pris cette décision qui devrait faire le jeu du FCM.

Une décision pas encore officielle

Devrait ? Les Martégaux ne sont pas encore officiellement en National. Pour cela, il faut que la DNCG prenne note de la part du club «ciel et blanc» de ne pas interjeter appel et à ce moment-là rendra son verdict définitif. Le FCM qui est le meilleur second des quatre groupes de CFA et qui en plus a présenté avec brio ses bilans comptables au gendarme financier, il faudrait un gros retournement de situation pour que Martigues n’accède pas au National. Partis pour attendre jusqu’au 15 juillet, la date butoir des décisions, les Sang et Or pourraient prendre un peu d’avance sur leur cahier des charges.

«Il n’en demeure pas moins que tant que nous n’avons pas reçu la décision officielle, nous ne pouvons pas nous permettre de nous proclamer en National», souligne Vincent Caserta, le président martégal, qui poursuit: «C’est certes une bonne nouvelle pour nous mais elle sera totalement bonne quand cela sera par écrit mais si cela s’approche des 100% !» D’après les textes de loi et le règlement des différentes instances, il est certain que le club martégal sera l’heureux élu pour succéder à Pacy-sur-Eure. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres ! Cela va permettre au club martégal d’avancer plus sereinement sur son mercato dans les prochains jours. A moins d’un scénario improbable !

Les mouvements au FCM

Ils partent: Franck Priou (Ent. Fréjus), Emmanuel Schianchi (Rouen), Aurélien Mairet (?), Julien Robinet (Uzès ?), Guillaume Bosca (Marignane), Boubacar Dembélé (Fréjus), Florent Gache (Rodez)
Ils restent: Jérôme Erceau (entraîneur), Driss Himmes (attaquant), Christophe Freitas (milieu), Boris Ponge (défenseur), Badradine Belloumou (défenseur), Matthieu Bochu (milieu), Jean-Matthieu Descamps (attaquant), Ulrich Chavas (milieu), Jonathan Di Maria ? (défenseur)
Ils arrivent: Julien Vanni (gardien, Perpignan), Jérémy Posteraro (milieu, Nîmes), Nicolas Dumortier (milieu, Marignane), Mathias Lozano (Ent. Réserve, Istres), Jérémy De Magalhaes ? (défenseur, Cannes)
Reprise de l’entraînement le 4 juillet
premier match amical contre la réserve de l’OM le 16 juillet (19h à Turcan ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *