CFA, Béziers 1-1 Martigues: Sous la chaleur, le FCM a eu chaud mais a tenu !

Les Martégaux ramènent un bon nul de Béziers et surtout l’écart reste le même avec Ajaccio qui a obtenu également un score de parité (1-1) à Saint-Etienne. Après l’ouverture du score, le FCM s’est fait peur après les sorties prématurées de Descamps et Chavas. les Sang et Or ont été déstabilisés mais auront encore fait preuve de beaucoup de courage pour poursuivre la bonne série et rester dans le tempo du leader.

C’est avec la présence de Fernand Duchaussoy, président de la FFF, qui a remis le trophée de Champion de France de CFA 2 aux Biterrois et sous un soleil de plomb que se déroule la partie. Cela n’empêche pas les deux formations d’entrer plein pot dans la rencontre. Sur leur première occasion, les Martégaux se montrent dangereux lorsque Chavas trouve Himmes qui lui remise mais son centre est détourné de justesse en corner (2e).

Les Biterrois vont répondre mais là encore la défense dégage (3e). Puis, Lalaoui lance Ekounga et Belloumou doit dégager acrobatiquement (8e). Le FCM répond à son tour en obligeant Bothorel à mettre un corner (12e). Dans la foulée, Belloumou remise vers son gardien de la poitrine. Le public réclame une main mais ni le directeur de jeu ni les joueurs ne bronchent (13e). Le match est parfaitement lancé !

C’est lorsque l’on pense que Béziers prend le dessus que Martigues va frapper fort. Bochu joue un coup franc rapidement pour Chavas côté droit qui sollicite Himmes qui lui remise. Chavas centre vers Biakolo, bien seul au premier poteau, qui d’une tête décroisée trompe Bothorel (0-1, 20e). Malgré l’ouverture du score, tout ne tourne pas rond pour le FCM. Descamps et Chavas traînent la patte et les deux joueurs sont obligés de céder leur place (29e et 35e).

Cela déstabilise quelque peu les Sang et Or ce qui permet à Béziers de sortir la tête de l’eau mais la défense, même difficilement, se dégage par deux fois. Plessis tente sa chance de loin (41e) mais cela passe à côté. Martigues doit serrer les dents face au forcing des joueurs de Crucet et comme souvent le roseau plit mais ne rompt pas ! Mais, le remaniement de l’équipe pose soucis aux Martégaux qui ont plus de mal à se placer et à se trouver.

Il faut attendre une mésentente entre Priet et Bothorel pour voir le FCM repointer le bout de son nez. Le défenseur héraultais devance son gardien et place une tête juste au-dessus de sa propre cage (43e). Béziers poursuit tout de même sa marche en avant profitant de la difficulté martégale a se réadapter après tous ces changements. Malgré les éléments contraire, l’essentiel est là, le FCM vire en tête à la pause.

De retour des vestiaires se sont encore les Héraultais qui se créaient la première occasion. Sur une frappe lointaine Reynet doit détourner des deux poings (48e). Comme en première période, l’ASB est souvent dans le camp martégal mais c’est la précision dans le dernier geste qui fait défaut aux hommes de Crucet. C’est sur un exploit que Béziers va égaliser. Le ballon revient sur Hamzi aux vingt mètres qui tente la volée qui laisse sans réaction le portier martégal (1-1, 58e).

Les Biterrois sentent qu’il y a la place pour créer l’exploit ! Crucet insuffle du sang neuf tandis que les Martégaux souffrent toujours autant. Béziers fait le siège du camp martégal et multiplie les corners ou les tentatives à l’image de celle d’Astier qui passe de peu au-dessus (65e). Le FCM n’est plus le même depuis les coups du sort de la première période et ne parvient plus à se montrer à son avantage. Il faut attendre la 70ème minute pour voir les Sang et Or inquiéter Bothorel. Himmes s’infiltre dans la défense mais son centre en retrait est repoussé du bout du pied par Priet.

Cela réveille la bande à Priou ! Biakolo à la limite du hors jeu fixe la défense et sert Himmes en retrait mais Bothorel repousse du bout des doigts (72e). Mais il faut un grand Reynet pour ne pas voir Béziers prendre l’avantage. Le portier martégal remporte son duel face à Magno (77e) puis sort le centre tir de Plessis (82e). Même si Béziers se fait une dernière frayeur lorsque Gache se retrouve aux six mètres (90e) les deux formations se quittent dos à dos. Les 22 acteurs finissant la partie sur les rotules et en ayant livré une partie de qualité malgré la chaleur étouffante.

LA FICHE TECHNIQUE

BEZIERS 1
MARTIGUES 1
27e journée. Stade Sauclières. Arbitres: M. Naas. Mi-temps: 0-1. Spectateurs : 500.
Buts-Béziers: Hamzi (58) ; Martigues: Biakolo (20).
Avertissements-Martigues: Biakolo (47).
Béziers: Bothorel – Astier, Martinez, Priet, Plessis – Texier (Bessamba, 61), Scaffa – Hamzi (Arnolin, 75), Lalaoui, Timpanaro (Magno, 61) – Ekounga. Entraîneur: Stéphane Crucet.
Martigues: Reynet – Belloumou, Mairet, Daineche, Di Maria – Bochu (Kara, 80), Dembélé – Chavas (Gache, 29), Himmes, Biakolo (cap) – Descamps (Gibert, 35). Entraîneur: Franck Priou.

LA REACTION

Franck Priou, entraîneur du FCM: « Je suis déçu car jusqu’aux blessures de Chavas (mollet) et Descamps (talonnade) ont été bien en place. Après, il a fallu repositionner l’équipe et nous avons mis trop de temps à nous réadapter. Même si Béziers a souvent eu le ballon nous avons rarement été mis en danger. Avec un peu plus de folie nous aurions même pu prétendre à mieux dans les 20 dernières minutes en jouant moins en contre mais en prenant plus d’initiatives. Ce nul est un bon nul et il faudra, comme d’habitude, ne plus perdre de points à la maison et battre Colomiers. Nous aurons besoin du soutien de notre public. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *