CFA, FCM 2-2 Albi: Ajaccio profite de la nouvelle panne martégale à domicile

Après la victoire à Agde, il était impératif de l’emporter face à Albi pour bonifier les quatre points pris dans l’Hérault et mettre fin à quatre mois de disette à domicile: c’est raté ! Y-a-t-il un syndrôme Turcan ? La question se pose forcément. Mais, si dans la réalité cela ne semble pas être le cas, la montée passera par glaner des points à domicile, surtout si Ajaccio (6 points d’avance) ramène des points de l’extérieur comme hier à Aurillac (1-2).

Les Sang et Or ont pour consigne de ne pas laisser l’adversdaire prendre les devants et d’entrer de suite de plein pied dans la rencontre. Malgré tout, c’est Albi qui ne vient pas en faire valoir et prend le meilleur départ. Blanc lance Sanchez, par-dessus la défense, qui tente le lob qui s’écrase sur la barre (7e) puis sur un centre de Julia, Barry de la tête, tombe sur un Reynet impérial (9e). Biakolo essaye sur une frappe lointaine juste à côté de relancer les siens (11e).

Les Tarnais sont récompensés logiquement de leurs efforts lorsque Kolczynski, une fois de plus sur un long ballon, trouve Martinez qui d’une pichenette trompe Reynet (0-1, 18e). Pas le temps de gamberger puisque sur l’engagement, Chavas se charge d’un corner et c’est Ponge qui surgit au premier poteau pour égaliser de la tête (1-1, 19e). Les Sang et Or reprennent en main les débats mais les chevauchées de Chavas (28e) ou Gache (32e) sont vaines.

De retour des vestiaires le FCM appuie sur l’accélérateur, signe que l’alerte du premier acte est comprise. Gache côté gauche centre à ras-de-terre, la défense tergiverse et cafouille mais pas Himmes qui croise sa frappe et trompe Guiraud (2-1, 48e). Biakolo est même à un cheveu de corser l’addition sur un coup-franc de Gache mais il est juste un peu court (57e). Puis, c’est le tournant du match et le signe que rien n’épargne le FCM en ce moment.

En effet, Mairet, pris de vertiges et de vomissements à la mi-temps, doit laisser ses partenaires. Martigues connaît alors un léger flottement car il faut recomposer. Daineche passe derrière, Ducarre et Schianchi entrent au milieu et Bochu monte d’un cran. Les cartes sont redistribuées mais à l’image de Schianchi, les changements sont censés apporter un plus, et là c’est plutôt un moins.

Albi en profite pour remettre le nez à la fenêtre. Si Ducarre essaye, Schianchi lui ne trouve pas sa place et rend trop vite le abllon à l’adversaire. Martigues recule dangereusement. Barry tente sa chance de loin (60e) puis sur un coup-franc – inexistant – côté gauche de Martinez, le cuir revient au second poteau sur Blanc qui du plat du pied remet les compteurs à zéro (2-2, 68e).

En ce moment le FCM n’est pas vernis entre les blessures et les suspensions… Et cela semble continuer ! Martigues semble s’être désorganisé du fait d’un remaniement forcé et en plus l’arbitrage est loin d’être neutre, et le mot est faible… Martinez, sans un bon Reynet, aurait même pu profiter des largesses arbitrales (85e). Il faut savoir faire le dos rond quand les éléments s’acharnent ! Mais, il va falloir aussi provoquer plus à Turcan pour ne pas laisser Ajaccio s’échapper et aller récupérer les points perdus des mercredi dans le Forez !

LES REACTIONS

Franck Priou, entraîneur de Martigues: « Je commence à me demander si les garçons n’ont pas peur à Turcan. On ne fait que répéter les mêmes choses aux joueurs, en demandant d’aller au combat, de ne pas laisser l’adversaire prendre le dessus. Dès les dix premières minutes de jeu, Albi s’est mis en confiance et même lorsqu’ils ont été menés les Albigeois y ont cru car ils avaient confiance. Certains joueurs sont moins bien en ce moment et cela se ressent. Certes, nous avons des blessés et des suspendus mais ce n’est pas une excuse. Maintenant qu’Ajaccio à gagner on est dans l’obligation de réaliser une perf à Saint-Etienne. C’est un championnat tellement fou que tout est possible mais en ne gagnant pas à la maison, je suis lucide, on ne peut rien espérer, alors à bon entendeur… »

LA FICHE TECHNIQUE

MARTIGUES 2

ALBI 2

19e journée

Stade Francis Turcan. Arbitres: M. Bianchini assisté de MM. Apruzzese et Dagany. Mi-temps: 1-1. Spectateurs: 350.

Buts-Martigues: Ponge (19), Himmes (48) ; Albi: Martinez (18), Blanc (68).

Avertissements-Martigues: Ponge (29), Mairet (44), Bochu (51), Schianchi (62) ; Albi: Texier (59).

Martigues: Reynet – Di Maria, Ponge, Mairet (Schianchi, 59), Martinez – Daineche, Bochu – Chavas, Gache (Kara, 78), Biakolo (cap) – Himmes (Ducarre, 70). Entraîneur: Franck Priou.

Albi: Guiraud – Texier, Blanc, Kolczynski, Julia – Nduwayo (cap), Martinez (Madiokoka, 86), Saleh, Muhsin (Catala, 65), Barry – Sanchez. Entraîneur: Patrick Gougginsperg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *