CdF 8ème, FCM 1-4 PSG: Vite réduit à 10, le FCM n’a pas à rougir ! (+ fiche)

Toutes les belles histoires ont une fin et c’est le PSG, qui est vraiment la bête noire du FCM, qui vient mettre fin au rêve ! Les Parisiens, seconds de L1 et tenants du titre, pour la 9ème fois ne perdent pas face à Martigues. Le FCM a dix pendant 1h10 avec l’expulsion de Dembélé pour une faute sur Chantôme sera tombé avec les honneurs, mais avec un Hoarau de gala et avec cette infériorité numérique, n’auront pas pu lutter à armes égales.

Jonathan Di Maria, durant la semaine avait déclaré, « les Parisiens connaissent Di Maria mais celui du Real Madrid ». Et bien à l’image de « John » qui s’est fait un prénom lors de cette rencontre, les hommes d’Antoine Kombouaré auront dû jouer à fond pour venir à bout d’une équipe martégale volontaire. L’explusion aura permis à Monsieur Hoarau d’être dans tous les bons coups et venir montrer la dure réalité de la supériorité hiérarchique et aussi numérique.

Le match se lance sur les chapeaux de roues devant 8000 personnes, qui notons-le, auront eu un beau comportement. Bochu et Chavas montrent la voie par deux centres (2e, 3e) puis c’est Luyindula qui réplique avec une frappe au-dessus (6e) après une grosse hésitation martégale. Dembélé, héros malheureux, à son tour hérite d’un ballon plein axe mais sa frappe frôle le poteau (9e) et encore Luyindula qui réplique mais le ballon file en corner (10e). Il n’y a pas de round d’observation.

Puis Hoarau va venir refroidir les ardeurs provençales sur un service de… Dembélé qui à la lutte avec Maurice, dévie le ballon vers l’international français qui s’en va tromper Robinet de près (0-1, 15e). A ce moment-là, le FCM recule et Dembélé fait une grosse faute sur Chantôme, lui même coupable quelques minutes auparavat d’un gros tacle sur Freitas. Le parisien a pris que le jaune, la où le martégal est contraint de regagner les vestiaires (21e). On se dit que le match est plié !

C’est mal connaître les Martégaux qui font le dos rond à l ‘image du capitaine Biakolo qui se démène qui centre pour Bochu qui marque. Le Viking est sanctionné pour avoir amorti le ballon avec la main (26e). Mais rien n’est facile pour le FCM. Après l’ouverture du score puis l’expulsion, c’est maintenant la blessure. Freitas au contact avec Hoarau doit quitter les siens (31e). La montagne devient de plus en plus haute !

Paris gère en essayant de faire courrir les Martégaux, puis dans les arrêts de jeu, les hommes de Franck Priou réveillent le public. Turcan pousse avec le FCM. Biakolo file vers le but et frappe des 20 mètres, sans souci pour Coupet (45+1). L’autre guerrier martégal, Di Maria, fait une montée rageuse pour servir Descamps. Makonda fauche l’attaquant martégal dans la surface et Biakolo se charge du penalty logique (1-1, 45e+2).

En seconde période, Martigues pousse à l’image de la reprise de Belloumou (50e). Le PSG est bien en place et Hoarau prend le jeu à son compte. Après avoir marqué il centre, un ballon que ne capte pas Robinet. Il n’en faut pas plus à Luyindula pour faire trembler les filets (1-2, 64e). Dès lors on sait que cela va être compliqué même si Himmes et Gache entrent en jeu pour apporter de la fraîcheur en attaque.

Erding sert impecablement Hoarau qui triple la mise (1-3, 79e)… La messe est dite ! Erding et Hoarau se retrouvent encore à la fête en fin de match pour venir saler la note et offrir à Hoarau un triplé (1-4, 90e+1). Le score est sévère car les Martégaux auront vendu chèrement leur peau. Avec un exclu, un blessé, des nombreux cartons, il va falloir repartir au combat en Championnat, en espérant que tout cela ne pèsera pas trop lourd dans la balance du championnat. En tous cas : Merci !

FICHE TECHNIQUE

FC Martigues 1-4  Paris SG

Stade Francis Turcan. Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Turpin. Spectateurs: 8000. Buts – Martigues: Biakolo (45+2, sp) ; Paris: Hoarau (15, 79, 90+1), Luyindula (64). Avertissements – Martigues: Bochu (26), Daineche (27), Belloumou (47) ; Paris: Chantôme (11), Traoré (75). Expulsion-Martigues: Dembélé (21).

Martigues: Robinet – Belloumou, Daineche, Mairet, Di Maria – Dembélé, Freitas (Renaut, 31) – Biakolo (cap), Bochu, Chavas (Gache, 68) – Descamps (Himmes, 68). Entraîneur: Franck Priou.

Paris: Coupet – Ceara, Camara, Traoré (cap), Makonda – Clément, Chantôme (Armand, 24) – Maurice , Luyindula (Kebano, 72), Erding (Bodmer, 80), Hoarau. Entraîneur: Antoine Kombouaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *