16ème journée, Tarbes 0-0 FCM: Les Martégaux peuvent dire merci à Reynet

Le FCM a eu chaud, très chaud et peut remercier l’excellentissime Baptiste Reynet qui permet aux Martégaux de revenir avec le partage des points et sans encaisser le moindre but… Et pourtant, les Tarbais ont eu des occasions, notamment en première période. Au final, Martigues repart avec deux points mais n’arrive pu à gagner en championnat depuis le 23 octobre 2010 (3-0 à Uzès) et se doit de bonifier ces points pris en battant Monaco dans 15 jours pour relancer la machine.

Les Martégaux prennent la rencontre par le bon bout et font de suite le pressing. Tarbes est sur le reculoir et multiplie les fautes. Sur un nouveau coup-franc de Chavas, Mairet place sa tête qui passe au-dessus de la cage tarbaise (6e). Le FCM est sur de bons rails jusqu’à la 10ème minute. Adjei file seul au but et dribble Reynet et sert en retrait Ferah, et il faut le retour de Gibert et Mairet pour repousser la tentative du Bigourdan. Ouf…

A partir de là, la bande à Priou va se mettre à jouer à l’envers ! Les passes sont approximatives et les Hauts-Pyrénéens remportent la quasi-totalité des duels. Cependant, le FCM fait le dos rond et Daineche a même l’occasion de couper un coup-franc de Chavas mais, un peu trop court, il n’arrive pas à redresser sa frappe du gauche (22e). Après cette occasion, le TPF ne coupe pas son effort et va pousser mais tomber sur « un Dieu » comme Bochu appellera Reynet après la rencontre.

Le duo Adjei-Ferah est encore à la fête, le premier sert le second qui arrive seul devant le portier martégal qui sort le grand jeu (32e). Le FCM est amorphe et subit trop. A son tour, Cela se retrouve devant « Bati » qui une fois de plus est à la parade (42e). Sur le corner, pas loin de la ville de Lourdes, Reynet va faire un nouveau miracle. Un défenseur tarbais est seul au second poteau à 3 mètres du but et frappe, Reynet surgit pour détourner de la main gauche.

En seconde période, le FCM subit moins mais n’arrive pas à afficher sa maîtrise habituelle dans le jeu. Les ballons sont rendus à l’adversaire, les mauvais choix d’attaques sont impressionnants. Priou fait sortir Dembélé pour Gache et ajouter un atout offensif supplémentaire en attaque. Les actions sont mieux construitesmais infructueuses et les attaquant tarbais sont – enfin – maladroits… Et à la décharge des 22 acteurs la pelouse n’a que le nom: c’est un champ de patates !

Il y aura une grosse occasion de part et d’autre avec une tête de Freitas, mal ajustée, à la suite d’un bon travail côté droit de Chavas, Bochu et Belloumou. Et une du côté Bigourdan sur une frappe de Covin. Tarbes à laisser passer sa chance, Martigues à laisser passer l’orage et les deux équipes se quittent dos à dos. Il faudra à tout prix gagner contre Monaco pour ne pas parler de contre-performance et surtout relancer une machine qui est enrayée depuis fin octobre.

LA REACTION:

Matthieu Bochu, milieu de terrain du FCM: « Sur mon poste du jour, je suis au service de l’équipe. S’il faut je joue même gardien et là il fallait que je dépanne le coach. Sur la match en lui-même, ou depuis le début de la saison, on a un Dieu aujourd’hui dans les buts. Si on gagne contre Monaco cela sera deux bons points de pris ! En CFA, des équipes comme Tarbes qui jouent avec leur coeur il y en a plein, et face à une animation désorganisée on se met en danger. Regarder contre Sedan, Lyon ou Pau, les équipes vous proposent du jeu, sont bien en place… Et nous qui sommes disciplinés et qui avons un gros bagage technique cela nous plait. En CFA c’est un combat et il va falloir défier ces équipes et que même si on a un potentiel supérieur au CFA il faut savoir être des combattants à ce niveau et répondre aussi dans le défi physique. Nous devons resserer les liens ! »

FICHE TECHNIQUE

16e journée

Stade Maurice Trelut. Arbitres: M. Vigues assisté de MM. Canil et cournot. Mi-temps: 0-0. Spectateurs: 400.

Avertissements-Tarbes : Fachan (19).

Tarbes: Traoré Rescat – Diarra, Tardan (Barbot, 46), Lurde, Keita – Fachan, Covin, Laudebat, Cela – Adjei, Ferah. Entraîneur : Francis de Percin.

Martigues: Reynet – Belloumou, Mairet, Gibert, Di Maria – Daineche, Freitas, Dembélé (Gache, 63), Bochu, Chavas – Descamps. Entraîneur : Franck Priou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *