CdF 32ème, FCM – Paray: Ne pas poursuivre la mauvaise spirale de fin 2010

Le Club des Cheminots de Paray-le-Monial est en plein rêve, c’est comme si c’était Noël tous les jours pour les Parodiens. Et en qualité de petit poucet (DH) les Bourguignons ont dans un coin de leur tête de poursuivre leur route et de signer un nouvel exploit comme ils ont pu le faire face à St-Marcel (CFA2) ou Yzeure (CFA) en remportant 5 rencontres à l’extérieur. Alors il faudra que les hommes de Franck Priou n’affichent pas le même visage qu’en fin 2010, sinon face à une équipe surmotivée ils connaîtront une nouvelle désillusion.

Du côté de Paray, l’engouement est présent et l’actualité est florissante mais pour autant cela ne perturbe pas le groupe d’Eric Boniface, l’entraîneur parodien qui a remporté la coupe de la Ligue avec Gueugnon (2000) : « Il ne faut surtout pas changer nos habitudes, il faut faire comme de coutûme car si on en fait trop c’est l’erreur à ne pas commettre au risque de passer à côté de l’évènement. »

La Formation de l’USCPF n’a changé qu’une seule chose, celle de se mettre « au vert » en arrivant à Martigues ce vendredi. Demain matin une petite séance aura lieu du côté de Julien Olive. Idem pour les Martégaux qui se retrouveront eux aussi ce samedi matin à Turcan (10h) pour le dernier entraînement avant ce 32ème de finale de coupe de France, dont le dernier pour le FCM fût le match contre Rennes (L1) et Rod Fanni perdu à Turcan (0-3) en 2008.

« Cette année nous devons de suite renouer avec la victoire, et ceux qui ne feront pas les efforts se puniront seuls et iront faire un tour en réserve. Nous n’avons plus de temps à perdre et après quelques semaines hors du coup c’est une obligation de remettre la machine en marche », prévient Priou, qui poursuit: « Nous n’avons pas de quoi prendre cette équipe de haut, et si nous le faisons nous passerons à côté avec en prime un gros coup sur le casque qui nous laissera encore en convalescence. »

Le tacticien martégal a raison, le FCM ne gagne plus, n’arrive plus à avancer à domicile et de ce fait il ne faudrait pas que le doute qui est apparu avant les fêtes s’installe de manière définitive. Pour cette rencontre, Bochu, Di Maria, Biakolo et la nouvelle recrue Daineche sont suspendus, alors que Gache et Nianzi sont blessés. C’est un groupe de 18 joueurs qui sera sur la feuille de match car avec l’entrée des Ligue 1 en 32ème de finale, vous pouvez aligner 2 joueurs supplémentaires.

Chez les Parodiens, le moral est au beau fixe, le groupe est au complet et 300 supporters feront le déplacement dans la Venise Provençale. « Nous sommes en route pour l’exploit, souligne Michel Scirpoli, le président parodien, notre groupe est solidaire et a une énorme envie. » En plus, les médias croient aussi à l’exploit puisque demain France 3 ou l’Equipe TV seront de la partie, et s’ils viennent c’est bien dans le secret espoir d’immortaliser l’exploit. Aux Martégaux d’être sérieux et de renvoyer tout le monde à ses chères études !

A 14h30 Stade Francis Turcan (32ème de finale de la CdF)

Arbitres: M. Delerue assisté de M. More et MMe Bertrand

Le groupe martégal: Reynet, Robinet, Renaut, Gibert, Ponge, Mairet, Belloumou, Martinez, François, Dembele, Freitas, Ducarre, Kara, Schianchi, Chavas, Bosca, Descamps, Ahamada. Entraîneur: Franck Priou.

Le groupe parodien: Jacquet, Da Cunha, Goncalves, Bonnot, Bardet, Valvot, S. Scirpoli, Protin, Matin, Chanlon, Dodet, Boivin, C. Scirpoli, Pierre, Jarrier, Wagner, Machillot. Entraîneur: Eric Boniface.

crédit photo: Site http://www.parayfoot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *