CdF, Tirage 16ème: Quevilly et Brouard au menu du FCM (le point et les réactions).

Pour la 94ème édition de la Coupe de France, il y avait 7679 clubs engagés dans la compétition et ils ne sont plus que 32 équipes dont le FC Martigues à pouvoire atteindre le Stade de France et soulever la prestigieuse « Dame Coupe ». Dès l’entrée en lice des clubs de Ligue 1, tout le monde souhaite tirer le gros lot lorsque vous jouez dans des divisions inférieures. En 32ème, le FCM n’a pas eu cette chance en recevant Paray-le-Monial (DH) et aujourd’hui en l’emportant se sont donnés le droit d’une cession de rattrapage… Mais en vain !

Olivier Dacourt et Laury Thilleman, Miss France, ont eu la lourde tâche d’effectuer le tirage au sort sous les yeux de Patrice Eyraud, le directeur sportif du FCM, qui été du voyage pour assister au tirage. Un tirage intégral, ce qui n’était pas le cas jusque-là avec des systèmes de chapeaux. A mi-tirage, il reste 6 ou 7 clubs de L1 (en fonction de Evian-OM), 2 ou 3 de L2 et 6 des autres divisions allant du National au CFA2. Autant de chance de prendre un gros qu’un du même niveau ou presque.

Et il aura fallu attendre la 20ème boule tirée par Olivier Dacourt pour voir le nom du FC.Martigues suivre celui de Quevilly (CFA) qui aura fait un gros parcours l’an passé avec l’ancien martégal Sébastien Vaugeois. Et il y aura de la revanche dans l’air pour le coach des Hauts-Normands, Régis Brouard, lui qui à la tête de Rodez aura vu le FCM le priver d’accession et à la tête de Nîmes aura vu le FCM venir obtenir un 0-0 aux Costières précipitant la fin de Brouard aux commandes des Crocos.

Passer des tours pour tenter de décrocher le gros lot, c’est encore raté pour le FCM et en plus il faudra ce déplacer pour la bande à Priou. Il y a de quoi rager ! Mais c’est la magie de la Coupe, et dans un stade plein (c’est certain) le FCM ne partira pas favori (Quevilly n’a perdu qu’une fois cette saison) mais Régis Brouard réussi souvent au FCM…

Julien Gibert, défenseur du FCM: « Quelle grosse déception ! On ne prend pas un gros et en plus on doit se déplacer… Cela serait vraiment c** d’aller an 16ème, de perdre et de ne pas avoir eu la chance de faire un gros match face à une L1 par exemple. Quevilly a fait un gros parcours l’an dernier et à l’habitude de la Coupe. Nous serons des outsiders mais nous irons défendre chèrement notre peau. Vous m’apprenez que Régis Brouard n’est pas trop en réussite face au FCM si cela pouvait durer le temps d’un 16ème cela serait le top. »

Franck Priou, entraîneur du FCM: « Ce n’est pas un bon tirage. C’est pas le tirage en lui-même qui me gêne mais le déplacement. C’est une grosse équipe qui est bien dans son championnat mais nous avons un avantage c’est que nous sommes bons à l’extérieur donc on sait que nous avons un coup à jouer. En plus, si nous gagnons on aura le mérite de battre l’équipe qui aura fait sensation dans la compétition l’an dernier. Mais, d’abord concentrons nous sur Tarbes ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *