CdF 16ème, Quevilly-FCM: A J-3, présentation de l’adversaire Normand.

Place à la Coupe ! Après un nul à Tarbes (0-0) qu’il faudra bonifier par une victoire lors de la venue de Monaco, les Martégaux ont rendez-vous avec l’histoire du côté de Quevilly samedi à 18h dans un stade de 2000 places qui fera le plein. Au fil des semaines, les attentes se font plus pressantes et si le FCM stagne un peu en championnat, tout le monde compte sur la coupe pour remettre les pendules à l’heure et en faisant taire les critiques. Martigues joue sur tous les tableaux et joue plutôt bien !

Quevilly s’est fait spécialiste de la compétition et disputera contre le FCM son 17ème match de coupe en deux saisons, très rare pour être signalé !!! L »USQ ce n’est pas que la coupe, la preuve c’est que les Hauts-Normands n’ont perdu qu’une fois en championnat contre le Red-Star. Les banlieusards parisiens qui comptent 4 points d’avance sur Quevilly mais la bande à Régis Brouard a aussi 2 rencontres de retard à disputer et n’ont pris que 11 buts et en ont inscrit 23…

Les Quevillais sur les 10 dernières saisons sont arrivés à 7 reprises en 32ème de finale et l’an dernier qui ne se souvient pas des exploits menant l’USQ en demi-finale contre le PSG (défaite 1-0). Rennes, Boulogne, Angers avaient fait partie du tableau de chasse des Normands. Et cette saison, ce qui est rare après un beau parcours, ils ont remis le couvert car souvent après une grosse saison en coupe, la saison suivant les petits poucets qui sont en lumière se cassent les dents.

Régis Brouard devra se passer de Beaugrard qui doit purger un match après un carton reçu à Trelissac au tour précédent mais il pourra compter sur les retours de Weis en défense et Passape en attaque. Le premier devra jouer avec un masque car il souffre d’une triple fracture de l’arcade zygomatique. Quant au second, il ne se ressent plus de son coup au genou reçu contre Trelissac et a repris l’entraînement lundi. Autre point, l’arbitrage ! Freddy Fautrel, arbitre de L1 de Basse-Normandie, a été désigné pour la rencontre. Il reste à espérer que cela ne soit pas un atout de plus pour les Quevillais ? Ce qui peut aussi être un désavantage, l’arbitre sachant qu’il sera regardé et attendu au tournant…

Voilà pour les derniers échos provenant de Quevilly ! Les Martégaux qui voient le retour de Biakolo auront un joli coup à jouer pour ce match. En cas de victoire le FCM fera chuter la révélation de l’an passé dans la compétition. Pour prendre sa place ? L’avenir nous apportera la réponse mais si le FCM était en 2011 ce que Quevilly était en 2010 ? Cette coupe qui était au départ un moyen d’atteindre l’hiver en jouant des matches de compétition plutôt que des matches amicaux et aujourd’hui devenue un réel objectif de prolonger l’aventure et d’aller le plus loin possible. C’est tout le mal que l’on souhaite à la bande à Priou et au président Caserta.

crédit photo: france-stade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *