17ème journée, FCM-Monaco: La gâteau est plus important que la cerise.

« Celui qui voudra se préserver pour Paris et ne se lâchera pas à fond contre Monaco et bien il ira de suite dans les tribunes mercredi au moins il aura tout le temps de se préserver. » Comme tout coach qui se respecte, Franck Priou, préfère prévenir que guérir. L’objectif prioritaire c’est bien le championnat et ce n’est pas la venue du PSG qui doit changer la donne… Même si inconsciemment forcément cela doit bouger dans les têtes, il ne faut pas perdre de vue que le PSG c’est la cerise sur la gâteau et non l’inverse !

Le pain quotidien c’est le CFA et l’accession en National comme s’en sont fait écho les joueurs après Quevilly. N’ayant plus gagné depuis le 23 octobre et une victoire 3 à 0 du côté d’Uzès et à domicile n’ayant plus pris les quatre points depuis le 9 octobre (3-2 contre Pau), les Martégaux doivent absolument remettre la belle machine en route et faire bonifier le nul obtenu à Tarbes (0-0). « La montée passe par des victoires à la maison », lâchent de manière unanime les « sang et or », « car sinon nous n’atteindrons pas notre objectif. »

Le FCM va vivre un truc incroyable avec la réception du PSG, mais entre battre Paris ou Monaco, il est forcément difficile de faire un choix. Mais s’il ne devait y avoir qu’une seule victoire c’est bien celle de ce vendredi qui prime. Et celui qui résume le mieux la situation c’est toujours l’entraîneur : « Si nous battons Monaco c’est le meilleur moyen de préparer Paris. Et là on pourra se lâcher tandis que si on ne gagne pas l’ASM on devra penser à Agde. Si on veut une belle fête cela passe par une victoire obligatoire. »

Pour cette rencontre, Julien Gibert est suspendu – lui qui connaîtra aujourd’hui sa peine après son rouge reçu à Quevilly – mais une fois de plus pas de soucis dans l’axe avec Daineche qui devrait être associé à Mairet. Himmes fait pour la première fois son apparition dans le groupe mais pas sûr qu’il débute. Une incertitude concernant la participation de Matthieu Bochu. Les ischios le font souffrir alors débutera-t-il ? Mais avec Biakolo, Gache, Chavas et Descamps et aussi Himmes, il y a de quoi permettre au Viking de souffler.

Du côté monégasque, si en L1 cela ne va pas fort par contre la réserve carbure à plein régime, une formation Princière qui est la seule à avoir perdu que 2 matches cette saison. Actuellement 3ème avec 24 buts pour et 16 encaissés pas la peine de faire un dessin pour dire que l’ASM est au top cette saison. Avec des jeunes joueurs évoluant dans les équipes de France ou avec des joueurs ayant déjà mis un pied dans l’Elite, les hommes de Frédéric Barilaro ne viendront pas en touristes à Martigues et voudront profiter de l’effervescence autour du match FCM-PSG pour venir prendre des points précieux.

Ce qui est rassurant c’est l’attitude des « sang et or » qui ont essayé – même si ce n’est pas simple avec les médias – de ne parler que de Monaco. Les Martégaux ont la ferme intention de gagner à nouveau en championnat et faire du match face au PSG un bonus. Pour que la semaine qui arrive soit belle il faut impérativement la lancer par une victoire princière, et sinon c’est le risque de se prendre le Rocher monégasque sur le coin de la figure et de ne pas s’en relever par la suite…

A 19h, Au stade Francis Turcan

Martigues (4) – Monaco (3)

17ème journée. Arbitres: M. Leleu assisté de MM. Wolff et Chevalier

Martigues: Reynet, Robinet – Belloumou, Daineche, Mairet, Di Maria, Martinez – Freitas, Dembélé, Ducarre, Bochu, Chavas, Gache – Biakolo, Descamps, Himmes.

Monaco: à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *