17e journée, FCM 1-1 Monaco: « Un match se joue 90 minutes… Pas 45 ! » (Priou)

Franck Priou a eu beau être clair avant la rencontre… Le FCM aura déjoué une mi-temps ! Ce n’est pas faute d’avoir insisté de demander à ses hommes de prendre le match par le bon bout, de mettre de l’intensité, de ne pas laisser respirer l’adversaire. Malgré ses mises en garde, le message sera passé mais trop tard. Et comme si cela ne suffisait pas, les « sang et or » auraient mérité de l’emporter en seconde période… Mais il est écrit que rien ne sera facile pour le FCM cette saison.

Tous les yeux sont braqués sur le PSG, tous sauf ceux de Franck Priou qui a tout fait pour mettre en garde ses joueurs. S’il a autant demandé à ses hommes de ne pas oublier Monaco, c’est qu’il savait qu’inconsciemment, ses joueurs pourraient avoir la tête ailleurs. Les Martégaux entrent pourtant bien dans le match puis au fil des minutes sombrent sous l’impact physique qu’imposent les Monégasques.

Les hommes de Barilaro peuvent à plusieurs reprises venir tromper Reynet. Une première fois, une seconde et c’est la troisième tentative qui est la bonne lorsque dans les arrêts de jeu Jackson Mendes Da Silva vient donner un avantage logique aux siens et un gros coup sur les têtes martégales (0-1, 45e+1). Une première mi-temps princière pour les hommes du Rocher.

En seconde période, le FCM retrouve ses esprits. Le soucis c’est la finition la faute notamment à un L’Hostis des grands soirs dans la cage monégasque. Tout le monde va se casser les dents sur la muraille que dresse le portier « rouge et blanc ». Tous, sauf le « Viking », Matthieu Bochu. Lui qui était incertain a finalement tenu sa place et son rang pour venir égaliser (1-1, 66e). Ensuite, Martigues mérite de marquer mais comme un rappel à l’ordre, le sort est contre le FCM, lui rappelant qu’un match se joue 90 minutes.

Les têtes peuvent maintenant arriver pour le match du PSG – avec déjà 3000 places qui ont été vendues – mais surtout il faudra avoir les yeux vers Agde samedi prochain car le FCM sera dans l’obligation de gagner en fonction des résultats de ce samedi. Et il faut se rappeler que Martigues ne gagne plus depuis fin octobre et que si le FCM monte à la fin, cela sera un authentique exploit de le faire en ne gagnant pas pendant près de 3 mois. Allez les gars !!!

LES REACTIONS:

Franck Priou, entraîneur du FCM: « On a complètement raté la première mi-temps. C’est le monde à l’envers ! C’était à nous de le faire face à une réserve pro de mettre de l’impact. On a laissé faire les Monégasques qui nous ont mis à mal dans les duels. Au final, ils mènent logiquement à la pause. A la mi-temps j’avais vraiment honte et j’ai poussé une grosse gueulante ! On ne peut pas accepter cela, et j’ai même pensé à saborder le match face au PSG. Sur la seconde mi-temps il n’y a rien à dire si ce n’est que cela donne encore plus de regrets et de se rappeler qu’un match se joue 90 minutes pas 45… Paris on s’en fout, je pense au match d’Agde ! Y’a de l’enjeu chaque match et certains passent à côté et je suis très déçu de ce comportement ! »

FICHE TECHNIQUE

FC Martigues 1 – AS Monaco 1
Stade Francis Turcan.
Mi-temps: 0-1.
Arbitre: M. Leleu.
Spectateurs: 800 environ.
Buts – Monaco: Mendes (45+1) ; Martigues: Bochu (66).
Avertissements – Monaco: Diaz (3), Germain (85) ; Martigues: Belloumou (36), Dembélé (44), Descamps (72).
Martigues: Reynet – Belloumou, Daineche, Mairet, Di Maria – Dembélé, Ducarre (Himmes, 46) – Biakolo (cap) (Gache, 76), Bochu, Chavas – Descamps.
Entraîneur: Franck Priou.
Monaco: L’Hostis – Appiah, Ferblantier, Schwechlen, Kurzawa – Eysseric, Malcuit (Kone, 71), Koussalouka, Diaz – Germain (cap), Mendes.
Entraîneur: Frédéric Barilaro.

crédit photo: fcmartigues.fr, site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *