16ème journée, Tarbes-FCM: Remettre le train en marche en championnat.

Après une fin d’année 2010 à bout de souffle, les Martégaux semblent s’être remis sur de bons rails. Un bon galop d’essai en amical face à Sedan (1-1) puis un match propre, sérieux et appliqué de la part des « sang et or » en coupe face à Paray. Ajouter à cela l’arrivée de 3 recrues qui forcément donnent un coup de fouet – ou aux fesses – et la machine martégale semblent ne pas connaître de ratés.

Cependant, la vérité vient du terrain et de la compétition… La vrai, celle qui est le pain quotidien des Martégaux, loin de la Coupe qui permet au club de sortir de sa routine et de son anonymat. Le seul mot d’ordre au FCM : accession !!! Pour cela, il va falloir d’entrée de jeu se situer par rapport à fin 2010 et aborder un calendrier qui va permettre à la bande à Priou d’en savoir plus. Etait-ce un coup de moins bien ou les premiers signes de lassitudes de la formation provençale ?

En allant à Tarbes qui joue sa survie en CFA, en recevant Monaco, puis aller défier Agde et recevoir Albi, l’équipe fanion du FCM va vite être fixée avant la mi-février, sans oublier le match en retard face à la réserve stéphanoise. Lorsque l’on connaît le potentiel du FCM, il n’y a rien d’insurmontable. Les invincibles, comme beaucoup se plaisaient à appeler la formation « sang et or » ont montré que c’est la tête qui commande tout et fin 2010 les têtes étaients basses.

De ce côté-là, il fallait bien compter sur l’arrivée de renforts et sur la mise au point du coach, qui comme chacun le sait, n’a pas la langue dans sa poche : « Les joueurs ont été mis dans les meilleures conditions mais nous ne sommes pas à la garderie. Fini les cadeaux et ceux qui ne feront pas les efforts iront les faire à l’étage inférieur ! ». après cette mise au point, le coach, « a retrouvé après la trêve un groupe solidaire, travailleur et à l’écoute », loin de certains de ses discours de fin d’année lorsqu’il avait tendance à émettre quelques signes avant-coureur de fatigue par exemple.

« Nous devons bannir le mot défaite, la refuser le plus longtemps possible et même dos au mur ne jamais attendre qu’il nous tombe dessus », insiste le coach. Pour la première cuvée en Championnat, Priou peut compter sur les retours de suspensions ou de blessures de Di Maria, Bochu, Daineche, Gache. Himmes n’est lui pas qualifié et encore un peu court et Biakolo purge son dernier match. Pour le reste c’est du classique !

Du côté du TPF, les Hauts-Pyrénéens ne sont pas au mieux en championnat venant de subir 9 revers sur les 11 dernières rencontres. Hormis sa dernière sortie en 2010 (3-0 contre Albi) les Bigourdans sont accrocheurs et perdent souvent par la plus petite des marges. Capables de tenir tête à Ajaccio avant de céder ou de battre Agde, le TPF peut aussi se mettre seul au supplice car les deux matches face à deux cadors du groupes pouvaient faire du bien avant une rechute en pays Albigeois et d’obtenir une peu glorieuse place d’avant dernier. Il ne manque pas grand chose à la formation de Francis de Percin et gare à ce qu’elle ne le trouve pas face au FCM…

Il reste que pour se mettre dans les meilleures dispositions, les Tarbais et les Martégaux ont un impératif de points pour la première en championnat version 2011. Du résultat de ce match pourra en découler, d’un côté comme de l’autre, la bonne suite de son objectif : le maintien pour le TPF, la montée pour le FCM. Pour faire pencher la bascule du côté provençal, il faudra que les « sang et or » aient retrouvé les vertus d’avant novembre dernier, à savoir aller au combat et ne jamais baisser les bras !

A 19h, Au stade Maurice Trelut

16e journée. Arbitres: M. Vigues assisté de MM. Canil et Cournot

Tarbes (à choisir): Rescat, Tardan, Mouret, Loudebat, Lurde, Ferah, Fachan, Sow, Hurgues, Mourot, Trémolières, Adjei, Cela, Camara, Covin, Aziabou, Diarra, Merlou. Entraîneur: Francis de Percin

Martigues: Reynet – Belloumou, Mairet, Gibert, Di Maria – Freitas, Dembélé, Daineche, Bochu, Chavas – Descamps. Remplaçants: Robinet (g), Martinez, Ducarre, Kara, Gache. Entraîneur: Franck Priou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *